Les catégories : Firefox

N’appelez pas le 112 pour un 404 : décodons les messages d’erreur sur Internet

Il n’y a rien de pire qu’un site internet qui ne fonctionne pas. Enfin, à part la chute d’un astéroïde. Ou bien la peste. Bon, le dysfonctionnement d’un site web n’est peut-être pas la fin du monde, mais cela reste pénible. Et ce qui est encore plus pénible, c’est de ne pas savoir ce que signifient ces étranges messages d’erreur . C’est pourquoi nous avons décodé les codes d’erreur HTTP les plus fréquents.

Qu’est-ce qu’un code d’erreur HTTP ?

Lorsque vous cliquez sur un lien ou que vous saisissez une adresse web dans votre navigateur, vous demandez à un serveur d’afficher un site web. Si votre navigateur ne peut pas accéder au site, il affichera un message d’erreur. Ces messages peuvent décrire une erreur provenant de votre appareil ou une erreur due au serveur web auquel vous essayez d’accéder. En général, ils incluent une brève description, mais celle-ci est souvent vague. Nous détaillons ci-dessous les codes d’erreur HTTP les plus répandus et leur signification :

  1. HTTP error 500 : erreur interne du serveur

Le serveur web rencontre des problèmes. C’est assez vague, mais ce message veut simplement dire que le serveur web auquel vous essayez d’accéder est sujet à une erreur. Cela peut signifier que les données de configuration du serveur sont erronées, ou bien qu’il est submergé par les requêtes. Il est impossible de savoir exactement quel est le problème, mais le serveur est vraiment inutilisable.

  1. HTTP error 404 : page introuvable

Page introuvable. Ce message d’erreur plutôt répandu s’affiche lorsque vous essayez de consulter un site ou une page web qui n’existe pas. La plupart des sites (y compris le nôtre) affichent des messages d’erreur amusants pour aider les utilisateurs et utilisatrices à retrouver ce qu’ils ou elles cherchent. D’autres incluent des « easter eggs » à découvrir.

  1. HTTP error 403 : accès refusé

Vous verrez ce message si vous essayez de consulter une partie du site qui n’est pas accessible sur le Web. Il peut s’agir d’une base de données, d’un code back-end ou de tout autre outil dont le serveur a besoin pour fonctionner, mais auquel vous ne devez pas accéder.

  1. HTTP error 400 : requête incorrecte

Ce message d’erreur apparaît quand votre requête pour consulter une page web est erronée d’une manière ou d’une autre. Par exemple, vous pouvez avoir mal saisi l’adresse, ou il peut s’agir de problèmes provenant de votre connexion à Internet.

  1. HTTP error 401 : non autorisé

Une erreur 401 est similaire à une erreur 403, mais elle apparaît généralement après une tentative de connexion qui a échoué.


Also published on Medium.

Cet article est également disponible en : English (Anglais)