Les catégories : Firefox

Pistage entre les sites : on vous explique

Si vous avez suivi les audiences du PDG de Facebook, vous avez peut-être rencontré l’expression  « pistage entre les sites », et ce pour une une bonne raison. Cependant, il semble que beaucoup de personnes ne comprennent pas de quoi il s’agit. Alors, que signifie le pistage entre les sites et pourquoi est-ce important ? Découvrez-le ci-dessous.

Qu’est-ce que c’est ?

C’est tout simple ! Comme son nom l’indique, le le pistage entre les sites désigne généralement la collecte de données de navigation sur plusieurs sites par des entreprises.

Lorsque vous naviguez de site en site, des traqueurs vous pistent en collectant des données sur les pages que vous avez visitées et ce que vous y avez fait à l’aide de scripts, de widgets, ou même de minuscules images invisibles intégrées aux sites que vous visitez. Prenons, par exemple, les boutons de partage sur les réseaux sociaux intégrés à de nombreux sites. Ces derniers peuvent choisir d’inclure ces boutons pour collecter des informations analytiques utiles sur leur contenu, mais ces boutons envoient aussi des données aux réseaux sociaux. Parfois, c’est logique, car cela vous permet de partager un contenu sur d’autres réseaux sociaux. Mais, souvent, ces données sont aussi utilisées en coulisses pour créer des profils d’utilisateurs ou permettre le ciblage publicitaire.


Et ce n’est pas tout : sans que vous en ayez connaissance, des parties tierces (des entreprises n’ayant rien à voir avec les sites que vous visitez) peuvent aussi recevoir ces données concernant vos activités.

Pourquoi ça existe ?

La plupart du temps, la collecte de données est utilisée pour personnaliser votre expérience et permettre aux sites de mieux fonctionner. Presque tout le monde trouve cette pratique normale et, en général, elle permet vraiment de faciliter la navigation et d’améliorer les services de l’éditeur. Les sites utilisent souvent des cookies, de petits fichiers de données stockés par votre navigateur, pour enregistrer des informations comme vos préférences de langue ou le contenu de votre panier.

Les cookies peuvent aussi être utilisés pour vous suivre sur le Web et vous montrer des publicités selon ce que vous consultez. Voici comment ça marche : vous visitez un site et un publicitaire tiers dépose un cookie dans votre navigateur. Ce cookie peut intégrer un identifiant unique ; pas forcément votre nom, mais quelque chose qui peut être utilisé pour comprendre qui vous êtes et quels sites vous visitez. À partir de là, des détails concernant vos activités peuvent être envoyés à un tiers et stockés sur des serveurs distants. Ces cookies permettent aux publicitaires de vous montrer des annonces personnalisées sur le Web et dans les fils d’actualités de vos réseaux sociaux. Ils peuvent aussi révéler vos activités en ligne à un réseau social, ce qui explique pourquoi certaines publicités vous suivent même entre les quatre murs de vos réseaux sociaux.

Pour beaucoup, voir des publicités qui correspondent à ce qu’elles cherchent est un avantage. Si vous aimez l’origami et le jardinage, il serait pénible et étrange de voir surgir des annonces pour du matériel médical, ou pour des raccords industriels de tuyaux et de vannes (si, si, ça existe !).

Quoi qu’il en soit, l’essentiel est de garder le contrôle sur ce que les publicitaires savent de vous (s’ils savent quoi que ce soit), ce qui peut être difficile quand des traqueurs web vous suivent sans que vous le sachiez.

Quand est-ce que ça peut poser problème ?

Le problème du pistage inter-sites, c’est de ne pas savoir ce qui arrive à vos données. Les parties tierces, qui peuvent être des courtiers en données, des réseaux affiliés ou des réseaux publicitaires, utilisent des cookies et d’autres méthodes de pistage de données pour collecter des informations sur nos habitudes de navigation sans notre consentement.

Bien que le pistage puisse être pratique, il y a un déséquilibre flagrant entre ses quelques avantages et les données qu’il permet de collecter sans aucune transparence (c’est-à-dire sans vous informer de manière claire sur qui accède à vos données et avec qui elles sont partagées, et sans vous donner la possibilité de refuser si cela ne vous convient pas).

Comment reprendre le contrôle ?

Pour vous sentir moins suivi, une des solutions est d’utiliser la navigation privée avec protection contre le pistage de Firefox, qui complique le suivi de votre historique de recherches sur plusieurs sites par des tiers. Cette fonctionnalité est disponible dans votre navigateur pour ordinateur et pour mobile (car tous les appareils sont concernés par le pistage).

Quand vous utilisez la navigation privée, Firefox n’enregistre ni les pages que vous visitez, ni les cookies, ni les recherches ou les fichiers temporaires. Ce n’est pas une solution sans faille, mais vous pourrez au moins retrouver un peu de tranquillité d’esprit quand vous naviguez sur le Web au quotidien.

Cet article est également disponible en : English (Anglais) Deutsch (Allemand)