Les catégories : Confidentialité et sécurité

Élections des députés européens: les enjeux de ce vote et les moyens de lutter contre la manipulation

Un nouveau mandat de l’Union européenne (UE) se prépare: les élections d’une prochaine délégation de députés européens (membres du Parlement européen), qui collaboreront à Bruxelles et à Strasbourg pour un mandat de 5 ans, auront lieu du 23 au 26 mai.

L’impact de décisions politiques au niveau de l’UE sur les citoyens n’a pas toujours été aussi évident qu’il ne l’est aujourd’hui. Mais aujourd’hui, après plusieurs décisions d’une portée considérable, beaucoup de personnes, y compris de nouveaux électeurs potentiels, se demandent s’ils vont participer et si ces élections méritent de se rendre aux urnes.

De plus, ces individus peuvent se retrouver exposés à une manipulation ciblée en ligne en faisant des recherches sur des thématiques, des candidats ou des partis politiques. Voici comment la détecter, ce que vous pouvez faire pour l’éviter et pourquoi ce vote est désormais plus important que jamais.

Pourquoi les élections européennes et votre vote sont importants

Le Parlement européen est la seule institution de l’Union européenne élue au suffrage direct ; son rôle est de défendre les intérêts des citoyens européens. Au cours des dernières années, ils ont pris des décisions incroyablement importantes qui ont un impact sur notre vie quotidienne en ce qui concerne nos droits et la technologie qui nous entoure. De la protection des données personnelles en ligne et la neutralité du réseau, à la politique climatique et à la fin du changement d’heure en été, et même à l’élimination des frais d’itinérance dans l’UE.

Les cinq prochaines années seront tout aussi cruciales, avec des décisions sur la responsabilité des principales plateformes en matière de discours haineux, de cyberintimidation et de désinformation, sur la sécurité de nos communications ou encore sur le code de la route pour la conduite autonome.

Par conséquent, il est important de s’assurer que les députés élus au Parlement représentent vraiment nos intérêts.

Mais comme nous l’avons observé, les réseaux sociaux et autres plateformes de communication en ligne peuvent être manipulés pour diffuser des mensonges ou des messages polarisants, ou pour exagérer la vérité, ce qui peut polluer le discours public, répandre la discorde et la méfiance, et éroder l’intégrité du processus démocratique.

Comment se fait-on manipuler ?

La désinformation n’est pas un phénomène nouveau, mais dans l’environnement actuel constamment connecté, la capacité d’une information fausse ou trompeuse à se propager viralement signifie que les enjeux sont plus élevés que jamais. Et bien qu’Internet ait créé de nombreuses nouvelles possibilités, comme le libre accès à toutes sortes d’informations importantes pour les décisions de vote, il a également créé une variété sans précédent de moyens de diffuser de la désinformation ou d’utiliser l’information, fausse ou vraie, ciblée sur des individus ou des groupes spécifiques afin d’influencer leur vote:

Le pistage:

Le comportement démographique et de navigation des individus est utilisé pour des activités de ciblage préélectoral (souvent douteuses) qui peuvent influencer les électeurs. Par le biais du pistage, la propagande peut être ciblée avec précision sur les utilisateurs qui sont plus susceptibles d’adopter et de partager un message en particulier.

Opacité de la publicité:

Les publicités spécifiques à une élection peuvent porter sur des candidats ou des partis politiques, mais le plus souvent, il s’agit de problématiques cruciales qui peuvent inciter les électeurs à favoriser un parti politique ou un candidat plutôt qu’un autre (immigration, changement climatique, utilisation des vaccins, politiques européennes aux frontières, etc). Souvent, ces publicités ne sont pas accompagnées de la transparence nécessaire pour comprendre qui a payé l’annonce en question et pourquoi elle est diffusée à un groupe particulier de personnes.

Fausse amplification:

Alors que la désinformation se nourrit de la viralité ou du potentiel de viralité d’un contenu, la quantité de « like », de partages ou de retweets d’un contenu peut facilement être usurpée, donnant aux individus l’impression que l’histoire qu’ils partagent est peut-être populaire ou importante, mais elle est en réalité renforcée par des robots automatiques.

Comment peut-on lutter contre la manipulation ?

Alors, comment pouvons-nous protéger nos élections démocratiques et nous assurer que nous faisons un vote éclairé et impartial?

Chacun d’entre nous joue un rôle important dans la façon dont l’information est diffusée. Afin de faire des progrès significatifs pour repousser la menace de la désinformation et des publicités politiques hyper ciblées, les entreprises, les gouvernements, les candidats politiques, les journalistes et les utilisateurs d’Internet auront un rôle à jouer.

Au cours des dernières années, nous avons assisté à la montée de la désinformation sur Internet et à son impact réel sur le débat public et les opinions individuelles à une échelle qui a changé la trajectoire des élections. Aucun pays n’est à l’abri, mais avec l’aide des bons outils, nous pouvons détecter et combattre la manipulation et la désinformation:

Dans un premier temps, nous vous recommandons de traiter la publicité électorale et les  » actualités » douteuses avec prudence, parlez-en autour de vous et faites vos propres recherches.

Des solutions techniques telles que la navigation privée vous permettent d’éviter les manipulations ciblées: Si aucune information sur vous, votre comportement et vos intérêts n’est collectée lorsque vous naviguez sur le web, il n’y a rien à exploiter pour une publicité ciblée.

Pour Facebook en particulier, l’extension Facebook Container de Firefox garantit que votre comportement en ligne en dehors du réseau social reste privé. Vous gardez ainsi le contrôle de ce que les annonceurs sur Facebook peuvent récolter à votre sujet et peuvent utiliser pour leurs publicités, car ils ne verront que les informations que vous partagez délibérément sur Facebook. Vous pouvez également installer l’extension Who Targets Me et aider à rendre plus transparentes les publicités électorales de Facebook.

La fausse amplification sur les réseaux sociaux est un autre problème complexe à détecter pour les utilisateurs. Essayez l’extension botcheck.me pour que votre navigateur détecte les comptes de propagande sur Twitter.

Firefox veut permettre aux individus de garder le contrôle, que ce soit sur vos données personnelles, votre expérience en ligne ou vos propres choix pendant le cycle électoral. Pour ces raisons, nous sommes fiers d’annoncer qu’il y a encore de nombreux autres projets de Firefox à venir pour soutenir les électeurs de l’UE ce printemps. Restez à l’écoute !

Cet article est également disponible en : English (Anglais) Deutsch (Allemand)

Aucun commentaire pour l’instant

Envoyer un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *