Mozilla donne 385 000 dollars aux projets Open Source dans le cadre des Partenaires de Mission au sein du projet MOSS

Depuis plusieurs années, les personnes aveugles ou fortement malvoyantes doivent payer un prix important pour accéder à Internet sur un ordinateur sous Windows. Les logiciels d’aide à la lecture d’écran coûtent facilement plus de 1 000 dollars. Le prix élevé est un obstacle considérable, empêchant un accès au Web pour tous. Le projet NVDA a développé un lecteur d’écran open source à télécharger et utiliser gratuitement, et fonctionnant avec Firefox. NVDA s’aligne avec l’un des principes cités dans le Manifeste de Mozilla : « Internet est une ressource publique mondiale qui doit demeurer ouverte et accessible. »

C’est pourquoi Mozilla a choisi de donner 15 000 dollars dans le cadre de la première édition des récompenses aux Partenaires de Mission du projet Mozilla Open Source Support (MOSS). Cette récompense aidera NVDA à rester compatible avec le navigateur Firefox ainsi qu’à maintenir sur le long terme de bonnes relations entre les deux organisations. NVDA fait partie des huit lauréats récompensés dans des secteurs technologiques clés. On retrouve également :

  • Tor (un système permettant d’utiliser un réseau distribué pour communiquer de façon anonyme sans être pisté) : 152 000 dollars. Cette récompense sera utilisée pour améliorer sensiblement l’infrastructure du réseau Tor, afin que la performance et la stabilité du réseau puisse être monitorée, et que les améliorations puissent être apportées.
  • Tails (un système d’exploitation live préservant la vie privée de l’utilisateur) : 77 000 dollars. Cette récompense sera utilisée pour mettre en place des infrastructures duplicables, permettant aux tiers de vérifier de façon indépendante qu’une image ISO de Tails a été construite à partir du code source Tails correspondant.
  • Caddy (un server web HTTP/2) : 50 000 dollars. Cette récompense sera utilisée pour ajouter une API REST, une interface utilisateur Web, ainsi que des documents additionnels, le tout afin de faciliter le déploiement de services incluant le chiffrement TLS.
  • Mio (une bibliothèque I/O asynchrone développée avec le langage Rust) : 30 000 dollars. Cette récompense permettra d’apporter des améliorations ergonomiques à l’API, et ainsi faciliter la construction d’applications aux performances avancées avec Mio en utilisant Rust.
  • DNSSEC/DANE Chaine Stapling (outil de standardisation et de mise en place d’une extension TLS pour le transport d’un curseur DNSSEC) : 25 000 dollars. Cette récompense sera utilisée pour compléter la standardisation au sein de l’IETF et construire une infrastructure à destination des clients et du serveur.
  • Godot Engine (un moteur de création de jeu multiplateforme pouvant être déployé sur HTML5) : 20 000 dollars. Cette récompense permettra d’ajouter du support à Web Sockets, WebAssembly et WebGL 2.0.
  • PeARS (moteur de recherche distribué peer-to-peer) : 15 000 dollars. Cette récompense permettra une collaboration en face-à-face au sein de l’équipe, ainsi que de pousser le logiciel en version Beta.

MOSS est un programme continu. Le groupe des Partenaires de Mission dispose en 2016 d’un budget estimé à environ 1,25 million de dollars. Mozilla aspire à soutenir encore plus de projets dans les prochains mois. Les candidatures sont ouvertes en continu pour les Partenaires de Mission ainsi que le groupe de Technologie Fondatrice (à destination des projets créant des logiciels déjà utilisés ou déployés par Mozilla).