Categories: Général

Mozilla lance la septième édition du MozFest ce week-end à Londres

Sept ans après, MozFest est l’événement de référence au monde pour soutenir un Web ouvert et libre. Il s’agit autant d’un lieu de rencontre pour des individus ayant la même vision et souhaitant partager leurs idées, qu’un espace de jeu pour les passionnés du Web, les internautes curieux et les technophiles adeptes de l’open source. Le MozFest, c’est aussi un hackaton, un brainstorm créatif, des conférences… Ce festival attire des milliers de visiteurs chaque année (1800 en 2015) de près de 50 pays aux quatre coins du monde, faisant de ce rassemblement le plus important dans sa catégorie.

one-web

Au fond, le MozFest se base sur la diversité et l’inclusion. Les visiteurs peuvent prendre part à plus de 400 sessions interactives et interactives (durant entre 30 et 90 minutes). Beaucoup de sessions se feront en anglais, mais pour la première fois, certaines seront également accessibles en espagnol, français, allemand, arabe, lituanien ou encore japonais. Les sessions durant le MozFest sont des incubateurs donnant vie à de nouvelles idées. C’est ici qu’il est possible de gribouiller une idée au dos d’une serviette et de la voir prendre vie en s’associant avec de grands talents technologiques. D’ailleurs, beaucoup de projets Mozilla sont nés durant le MozFest, tels que Lightbeam, une extension Firefox permettant à l’internaute de visualiser les sites tiers avec lesquels vous interagissez en ligne sans le savoir, ou encore les outils d’apprentissage gratuits et open source permettant aux internautes d’apprendre à lire, écrire et participer en ligne.

mozfest-napkin-final

 

Cinq themes, dix espaces 

Cette année, le MozFest se concentre autour de cinq thèmes clés cruciaux au Web libre et ouvert :

  • Confidentialité et sécurité en ligne : se penche sur comment comprendre et contrôler la façon dont nos données sont collectées et utilisées. Comment rester maître de notre identité numérique ?
  • Open Innovation : permet de s’assurer que l’esprit d’ouverture reste au cœur du Web. L’Open Source et les standards ouverts impliquent que n’importe qui peut créer et innover en ligne sans permission.
  • Décentralisation : cela signifie que les appareils et plateformes que l’on utilise peuvent être utilisés les uns avec les autres car basés sur les mêmes standards. Cela permet à l’information et au contenu de circuler librement et d’offrir à tous une meilleure expérience en ligne.
  • L’apprentissage du web concerne les compétences dont les gens ont besoin pour faire partie du monde digital. Ces compétences incitent les gens à créer, former et défendre le Web.
  • L’inclusion digitale permet de s’assurer que n’importe qui peut prendre part au Web. Encore trop de personnes demeurent exclues d’un Internet libre et ouvert. Nous voulons réparer cela.

Ces thématiques seront soutenues par dix espaces, chacun d’eux accueillant ateliers, démonstrations, discussions, outils interactifs et autres sessions collaborations. Ces sujets incluent les arts et la culture digitale, le journalisme, la science ouverte, Open Badges, « Fuel the Movement » (réforme des droits d’auteur en Europe), localisation, Youth Zone, démystifier le web, dilemme des espaces connectés et MozEx, une exposition d’art digital.

Sept choses à ne pas manquer au MozFest

Avec plus de 400 sessions et plusieurs conférences de haut niveau, quoi que vous fassiez au MozFest, vous serez forcément happé par une innovation énergisante, une conversation inspirante ainsi qu’une collaboration créative. Voici sept choses à ne pas manquer :

  • Accessibilité: chez Mozilla, nous estimons que le Web doit être disponible pour tous, où que vous soyez, tant qu’il y a une connexion Internet. A11y est une abréviation populaire designant l’interaction entre l’homme et l’ordinateur, et se référant particulièrement à l’accessibilité du Web pour les personnes souffrant de déficiences. Durant le MozFest, nos amis chez #A11yHacks, Carousel, Drake Music et Shapearts exploreront les difficultés d’accès.
  • Installations interactives : entre autres, l’agence créative TODO – les génies derrière Codemoji – présenteront des installations éducatives autour des cinq priorités de Mozilla, offrant ainsi des perspectives différentes sur le Web.
  • Réalité virtuelle : vous préférez la réalité virtuelle à la réalité quotidienne de la vie ? Aucun problème. Les outils A-Frame et A-Painter de Mozilla seront présents pour visiter des mondes virtuels et créer des expériences de réalité virtuelle.
  • Série inaugurale d’intervenants : des noms connus seront sur scène lors de la section « Dialogues + Débats » du festival pour discuter des plus gros défis auxquels le Web et la société font face, aujourd’hui. Ecoutez des académiciens chercheurs en surveillance et discrimination, des technologues dédiés à faire respect la liberté d’expression, et des journaliste couvrant la guerre civile en Syrie grâce au journalisme open source. Découvrez les intervenants ici.
  • Le futur du Web : Internet n’est plus défini par des écrans et des claviers – il est de plus en plus autour de nous. Il est primordial que la philosophie libre et ouverte issue de la période des ordinateurs fixes perdure au sein des nouvelles innovations, que l’on parle de réalité virtuelle, d’objets connectés et autres appareils intelligents. C’est pourquoi nous abordons l’éthique de l’Internet des Objets dans l’espace « Dilemmes dans les espaces connectés ».
  • MozEx : une exposition d’art digitale explorant les liens entre l’art, la société, et le monde du digital. Elle a été créée par des professionnels et conservée par les musées Tate et Victoria & Albert à Londres. L’exposition met l’accent sur la valeur de l’art pour la société via l’apprentissage du Web, l’inclusion digitale, l’accessibilité, la confidentialité, la réglementation et le piratage.
  • Réforme du droit d’auteur en Europe : nous avons une chance unique dans l’Union européenne de réformer les lois relatives au droit d’auteur afin d’améliorer la créativité et l’innovation. Prenez part aux présentations interactives, ateliers, et autres discussions pour apprendre comment vous pouvez y remédier.

Les tickets à ne pas louper dans la City ce week-end

Au MozFest, il n’y a aucune barrière à l’entrée, aucun dress code ni aucune attente – tout le monde, de tout âge, toute origine et tout niveau de connaissances, est invité à venir tel qu’il est. L’inscription est rapide et facile. Le prix des tickets commence à 3£ pour les plus jeunes et 45£ pour les adultes. Les tickets peuvent être achetés en ligne en avance.

mozfest-2014

Le MozFest se tiendra à Ravensbourne, une université dont la mission est d’appliquer la technologie digitale de façon créative au design et à la communication.

Pour obtenir plus d’informations