Categories: Mozilla

Suite à l’appel de Mozilla : Facebook annonce une API publicitaire ouverte avant les élections européennes

À la suite de l’appel lancé par Mozilla et ses partenaires de la société civile en faveur d’une transparence et d’une responsabilisation accrues, Facebook a annoncé l’ouverture de son API d’archivage des publicités le mois prochain. Bien que tous les détails ne soient pas encore connus, il s’agit d’une première étape importante pour accroître la transparence des publicités politiques et contribuer à prévenir les abus lors des prochaines élections.

    Traduit en français : « Nous nous engageons à un plus haut degré de transparence pour les publicités sur Facebook (1/3) »

    – Rob Leathern (@robleathern) 11 février 2019

L’engagement pris par Facebook de rendre l’API accessible au public pourrait fournir aux chercheurs, aux journalistes et à d’autres organisations les données nécessaires à la création d’outils qui permettent aux gens de comprendre comment et pourquoi les annonceurs politiques s’adressent à eux. À présent, il est important que Facebook aille au bout de ces déclarations et fournisse une API ouverte qui offre au public l’accès qu’il mérite.

La décision de Facebook fait suite à des mois de dialogue avec Mozilla Corporation par le biais de groupes de travail du secteur industriel et d’initiatives gouvernementales et, plus récemment, par une campagne de mobilisation menée par la fondation Mozilla.

Cette semaine, la fondation Mozilla a été rejointe par une coalition d’experts en technologie, de défenseurs des droits de l’Homme, d’universitaires et de journalistes. Ensemble, ils appellent Facebook à honorer ses engagements et à agir pour défendre les intérêts des utilisateurs et accroître la transparence.

« À court terme, Facebook doit être vigilant quant à la promotion de la transparence en amont et au cours des élections européennes », a déclaré Ashley Boyd, vice-présidente Advocacy de Mozilla. « Leur action (ou leur inaction) put affecter les élections dans plus d’une vingtaine de pays. À long terme, Facebook doit sérieusement se pencher sur le rôle que ses technologies et ses politiques publiques peuvent jouer dans la diffusion de la désinformation et l’érosion de la vie privée. »

Et en janvier, Mozilla a adressé une lettre à la Commission européenne soulignant l’importance d’une API accessible au public. Sans ces données, Mozilla et d’autres organisations ne sont pas en mesure de proposer des outils capables de fournir un contexte autour de la publicité politique.

« L’industrie ne peut ignorer son propre potentiel pour renforcer ou saper le processus démocratique », a déclaré Alan Davidson, vice-président Global Policy, Trust & Security de Mozilla. « La seule transparence ne résoudra pas les problèmes de désinformation, mais c’est une première étape cruciale. Avec une véritable transparence, nous pouvons donner aux gens des informations plus précises et des outils puissants pour prendre des décisions éclairées dans leur vie. »

Ce n’est pas la première fois que Mozilla demande à l’industrie d’accorder la priorité à la transparence et au choix des utilisateurs. Dans le sillage de l’actualité de Cambridge Analytica, la fondation Mozilla a mobilisé des dizaines de milliers d’internautes pour exiger des comptes à Facebook pour ses promesses d’après le scandale. Mozilla Corporation a pris aussi des mesures en arrêtant toute publicité de nos logiciels sur Facebook et a mis à disposition des utilisateurs Facebook Container pour Firefox, un logiciel qui empêche Facebook de pister les internautes lorsqu’ils naviguent en dehors de la plate-forme.

Bien que l’annonce de Facebook marque un pas en avant vers plus de transparence, il est essentiel que l’entreprise respecte cet engagement, mais aussi les autres promesses faites aux législateurs et aux électeurs européens.